Primes d'interruption, primes de compensation, chômage temporaire, crédits-pont... Jusqu'ici, quelque 13 milliards d'euros ont été distribués pour faire face aux conséquences de la crise. Mais évidemment, là où il y a soutien, il y a aussi abus. D'après Graydon, 10 à 15% des aides ont terminé dans de mauvaises mains.