Van de Velde peine à relancer la machine. Le groupe de lingerie, connu pour les marques Prima Donna et Mare-Jo, a beau afficher des résultats semestriels en amélioration par rapport à l'année dernière, il ne parvient toujours pas à redécoller.