Bordelais, mais aussi Charentes, Alsace et Jura: les vendanges ont été lourdement pénalisées cette année par les gels du printemps et les volumes de vin attendus pourraient être "historiquement bas". Dans le Bordelais, où les vendanges touchent à leur fin, exception faite des liquoreux, les professionnels estiment que la récolte 2017 sera inférieure de 40% par rapport à une année normale.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.