L'UNIZO demande à ce que les paiements électroniques soient directement crédités sur les comptes des vendeurs. Selon l'association flamande de défense des classes moyenne, le montant ainsi bloqué chaque week-end est dommageable aux commerçants de détail.