Les marchés ont relâché la pression ce mardi et voulaient croire à un apaisement de la crise en Ukraine après les propos mesurés du président russe, Vladimir Poutine.