Entre 2000 et 2019, les honoraires des notaires pour les actes de ventes de biens immobiliers résidentiels ont augmenté de près de 66%. Cela signifie une progression annuelle de 3%. C'est plus que l'inflation de 2% note l'Observatoire des prix qui préconise de changer le système de tarification d'un autre temps. Le ministre de la Justice va commencer une concertation avec les notaires.