Devant la France et le Chili, l'Australie est le principal exportateur de vin en Chine. Un succès mis en péril par l'enquête antidumping sur les vins australiens importés. Pékin suspecte Canberra de casser ses prix à l'exportation, au point d'avoir causé des dommages à l'industrie vinicole chinoise entre 2015 et 2019.