Ouvert depuis plus de 10 ans par un passionné, le musée des Jeux vidéo de Berlin recèle de petites merveilles, tels que l'un des premiers jeux de danses, ou encore la " PainStation ", qui inflige de sévères douleurs aux mains du joueur qui perd la partie.