Ca va mal dans le secteur des voitures neuves. Le nombre de nouvelles immatriculations a chuté de 38% en juillet par rapport à l'an dernier. L'optimisme des consommateurs n'est pas au rendez-vous mais il y a surtout les délais de livraisons qui ralentissent les ventes.