Moins d'un an après le scandale des moteurs truqués, Volkswagen a annoncé un revirement complet de sa stratégie. Son objectif est désormais de devenir un des principaux fabricants de véhicules électriques.