Cet accord majeur permettrait à la multinationale américaine spécialisée dans la grande distribution d'ouvrir un nouveau front sur le commerce en ligne face à Amazon.