En raison de la crise du coronavirus, certaines universités du pays avaient déjà décidé de réduire les loyers des chambres d'étudiants. Le secteur privé suit le mouvement. Six sociétés privées de logements pour étudiants, dont Xior, font un geste financier.