-2,3%. C'est le recul de l'octroi de crédit au secteur privé dans la zone euro au mois de novembre. Une nouvelle baisse qui trahit la frilosité des banques et la timidité des entreprises peu enclines à se lancer dans des investissements importants.