L'activité privée a continué de progresser en novembre dans la zone euro, mais a montré des signes de ralentissement pour le deuxième mois consécutif, mettant en évidence la fragilité de la reprise en particulier en France.