La confiance dans l'économie s'est dégradée de nouveau en septembre dans la zone euro, plombée par la consommation et les ventes au détail, ce qui est de mauvais augure pour la croissance au troisième trimestre.