Les estimations provisoires laissent entrevoir une accélération de la croissance en zone euro au premier trimestre. Une bonne nouvelle d'autant que le chômage a également continué de diminuer. Seul l'indicateur de l'inflation reste au rouge.