Marc Zuckerberg et son groupe Facebook vont mettre sur le marché 70 millions de titres du réseau communautaire. L'opération devrait permettre au groupe de financer des acquisitions.