Tout sur AB Inbev

Après avoir échoué à mettre en bourse ses activité asiatiques, AB InBev a positivement surpris les marchés ce vendredi en annonçant la vente pour 10 milliards d'euros de sa filiale australienne, Carlton & United Breweries. Cette transaction servira à éponger en partie de l'énorme dette du premier brasseur mondial.

Ce conteneur rempli de Stella Artois va embarquer sur une péniche direction le Port d'Anvers. AB Inbev a décidé d'utiliser le transport fluvial pour acheminer sa production de la brasserie de Jupille, juste à côté, à 700 mètres du cours d'eau.

AB Inbev a vendu un peu plus de bières ce troisième trimestre par rapport à l'an dernier. Le groupe a aussi revu sa politique de dividendes. Elle le divise en deux tout simplement. L'argent doit servir au désendettement.

Les grandes fortunes belges sont les grandes bénéficiaires de l'impôt des sociétés. C'est la conclusion d'une étude annuelle du PTB qui s'appuie sur les chiffres de la Banque nationale. On y apprend notamment que les 50 entreprises qui ont le plus bénéficié de notre fiscalité sont parvenue l'an dernier à ramener leur taux d'imposition de 34 à 2,6% seulement.

AB Inbev tente un coup marketing peu risqué. Jusqu'à la fin de la Coupe du monde de football en Russie mi-juillet, Jupiler est rebaptisée Belgium. 290 millions de produits seront estampillés en soutien aux Diables Rouges.

Amazon ouvre sa première librairie - AbInbev/SABMiller: prolongations - Ageas reste en-dessous des attentes - ING dans le vert