Tout sur AB InBev

Le groupe le reconnaît, ses performances sont bien en deça de ses propres attentes. Et ce début d'année est marqué par le Coronavirus. AB InBev estime que l'épidémie lui a déjà coûté une baisse des ventes de 285 millions de dollars en janvier et février.

C'est un camion électrique MAN comme ce prototype qu' AB InBev utilisera bientôt dans les rues de Belgique. Un premier e-truck dans le pays. Le brasseur compte l'utiliser en leasing pour des livraisons urbaines.

Sortir l'alcool de la bière et le réinjecter dans du liquide-vaisselle. C'est le pari de Jupiler, Leffe et d'Ecover. Le producteur de détergents écologiques achète à AB InBev l'alcool obtenu après brassage de la bière 0%. Un quart de l'éthanol contenu dans ces bouteilles provient des déchets de brasserie.

Voici AB InBev qui relance l'opération. Pour cette seconde tentative d'IPO d'une part minoritaire de sa filiale asiatique, le brasseur espère séduire les investisseurs et lever entre 4 et 5 milliards d'euros.

Le groupe l'afficialisé à Hong Kong ce jeudi, la filiale Asie-Pacifique d'AB InBev, fera son entrée à la Bourse de Hong Kong dans le courant du mois de juillet. L'introduction devrait permettre au premier brasseur mondial de lever jusqu'à 9,8 milliards de dollars. De l'argent qui sera investi pour se développer, au Japon notamment.

Des signatures sur un poteau, une façon comme une autre pour AB InBev d'inaugurer les travaux d'agrandissement de sa brasserie d'Hoegaarden, lieu de production de la Blanche.

On le sait, le Belge aime la bière. Ce qu'on sait moins, c'est que la bière belge est également très appréciée à l'étranger. Et de plus en plus visiblement, puisque notre pays est devenu l'an dernier le premier exportateur de bière en Europe, devançant l'Allemagne et les Pays-Bas.

AB Inbev table sur la croissance - Ahold Delhaize dopé par le dollar - Excellent 1T pour Kinepolis - Bekaert pénalisé par les taux de change

Asco racheté par Spirit AeroSystems - Lidl: tous les magasins ouverts - Agecore et Nestlé se mettent d'accord - AB InBev porte plainte contre Heineken

AB InBev a annoncé ce jeudi un très fort bond de son bénéfice net l'an passé. Le numéro un mondial de la bière a profité des synergies liées au rachat de son concurrent, le britannico-sudafricain SABMiller, en 2016.

Après une phase pilote en Flandre, AB InBev teste désormais son poids lourd XXL sur les routes wallonnes. Un moyen de réduire les émissions de CO2 et peut-être aussi les coûts du transport. La situation sera évaluée dans quatre semaines.

AB Inbev suspecté d'abuser de sa position dominante sur le marché belge - Des grandes réductions d'effectifs prévues à la SNCB - Le chômage continue de baisse en zone euro - Des milliers de vols d'American Airlines sans pilotes.

AB InBev a finalisé avec succès la reprise de SABMiller. Pour boucler l'opération, le numéro un mondial de la bière a dû créer une société holding. Conséquence à la Bourse de Bruxelles, il a fallu échanger les anciennes actions AB InBev contre des actions de la nouvelle société.