Tout sur absentéisme

Derrière les murs de la Fédération des Entreprises de Belgique, c'est la déception et l'incompréhension. Les syndicats refusent les mesures proposées par les employeurs. Des mesures de flexibilité censées permettre aux entreprises de continuer à travailler dans l'éventualité où le variant Omicron provoquerait un pic d'absentéisme. Les syndicats estiment qu'il faut d'abord utiliser les solutions déjà disponibles avant de proposer de nouvelles idées.

La nouvelle réglementation pour la réintégration au travail des malades ne fonctionne pas bien. C'est ce que constate le spécialiste RH Acerta qui a mené son enquête sur l'absentéisme de moyenne durée dans le secteur privé. Un absentéisme qui est passé de 2 à 2,3% du temps de travail en quatre ans.

C'est du moins ce qu'attestent les chiffres de SD Worx, prestataire de services RH. Ceux-ci concernent quelque 660.000 travailleurs employés dans près de 20.000 entreprises belges du secteur privé.