Tout sur Accord interprofessionnel

A la veille du 1er mai, les oppositions entre patrons et syndicats restent prononcées pour l'élaboration de l'accord interprofessionnel 2021-2022. Les représentations patronales et syndicales n'ont pas réussi à trouver un accord sur la hausse des salaires. Des dissensions qui se répercutent sur la coalition gouvernementale Vivaldi.

Les syndicats refusent de prendre part aux négociations de l'accord interprofessionnel 2021-2022 si la marge salariale reste fixée à 0,4%. Sans geste des organisations patronales, les syndicats demandent dès-lors au gouvernement fédéral de prendre l'initiative pour dépasser cette marge qui enferme les salaires dans un carcan, selon eux.