Tout sur actifs

La Banque centrale européenne a confirmé ce jeudi la normalisation de sa politique anti-crise. Alors que l'inflation atteint des records, 7,5% sur un an dans la zone euro, l'institution maintient les taux à un niveau historiquement bas restant préoccupée par le risque de récession.

L'ex fleuron allemand de la finance Deutsche Bank a vu son cours de Bourse dévisser depuis le début de l'année, pénalisée par de nombreux litiges et amendes qui pèsent sur sa rentabilité, sans compter que la faiblesse des taux rend également son métier plus difficile , ce qui est le cas pour toutes les autres banques d'ailleurs.