Tout sur Aéronautique

La plus importante société aéronautique de Belgique a vu son chiffre d'affaires diminué de 50%. En Belgique, le chômage temporaire a été massif et, à l'étranger, quatre usines ont dû être fermées. Mais, la pérennité de la Sonaca n'est pas pour autant menacée.

Fondée en 2007 par un ancien ingénieur de la Sonaca, Coexpair aide les constructeurs aéronautiques et certains de leurs fournisseurs à concevoir et produire des pièces en matériaux composites. Elle a pour client des grands noms du secteur comme Airbus ou encore Safran. Et malgré la crise la société poursuit ses activités. Sa force ? L'innovation.

Les dirigeants de Brussels Airlines et les syndicats ont signé la phase 1 du plan de restructuration. Il s'agit du plan social. Les départs volontaires détermineront le nombre exact de licenciements secs.

Le milliardaire Heinz Hermann Thiele, principal actionnaire de Lufthansa avec plus de 15% du capital, a finalement voté pour. Pour le plan de sauvetage du groupe aéronautique par le gouvernement allemand. Et la Commission européenne valide l'accord.

Dé-confiné depuis le 4 mai, le secteur technologique récupère rapidement. Alors que son taux d'activité moyen s'élevait à 56% début avril, il est désormais passé à 75%. Avec sans surprises, certains branches déjà beaucoup plus actives que d'autres.

Situé le long de la piste de l'aéroport de Charleroi, le WAN enchaîne les formations liées à l'aéronautique. Des formations à l'adresse des professionnels du secteur, des étudiants mais aussi des demandeurs d'emploi. Parmi eux, une dizaine d'anciens travailleurs de Caterpillar en reconversion qui suivent un cursus lié aux drones.