Tout sur Agriculture

Depuis quelques jours la Belgique est frappée par une vague de forte chaleur. Une canicule qui met à mal le secteur agricole. Selon lui, la répétition des épisodes de chaleur rend urgente la recherche d'alternatives, notamment pour le fourrage. La FUGEA réclame donc des budgets conséquents pour permettre aux agriculteurs d'adapter leurs pratiques aux nouveaux enjeux climatiques.

Des kilos de produits végétaux jetés aux ordures faute de clients. Dans la région de Rome, 70% de cette production est invendue, le reste s'écoule à prix réduit ou est donné à des oeuvres de bienfaisance.

Le fonds de capital-risque flamand V-Bio Ventures investit dans RootWave. Le désherbant britannique fonctionne avec un générateur. Un pôle est enfoncé dans le sol, l'autre pôle est constitué d'une lance qui entre en contact avec les mauvaises herbes.

En Flandre, de nombreuses fermes sont converties en maisons d'habitation. Conséquence, les prix montent et les jeunes agriculteurs ont bien du mal à acquérir les bâtiments convoités

Avec un chiffre d'affaires record de 450 millions d'euros, la coopérative Belorta se félicite d'une bonne année 2018 en croissance de 2,4%. Mais les recettes en hausse cachent une baisse de la production, due aux conditions climatiques.

Le groupe Aveve, spécialisé dans les services et produits d'agriculture et d'horticulture, s'appelera désormais Arvesta, a annoncé vendredi son CEO Eric Lauwers. Les 250 magasins Aveve, bien connus des amateurs de jardinage, conserveront néanmoins leur nom.

Cette année, la perspective du Brexit met en difficulté certains secteurs de l'industrie britannique particulièrement dépendants des travailleurs saisonniers venus des pays de l'Est, à commencer par l'exploitation agricole et l'hôtellerie-restauration.

En raison de la canicule et de la chute de la production, le prix du blé européen s'envole à des niveaux jamais atteints depuis 2013 !

Préserver la biodiversité, lutter contre l'homogénéisation des cultures, mais aussi garder leur indépendance face aux semenciers industriels: c'est le pari un peu fou qu'ont fait quelques agriculteurs il y a 20 ans en Dordogne en fondant la Maison des semences. Leur objectif: retrouver les variétés de maïs paysans disparues après l'arrivée massive du maïs hybride industriel vendu par les géants du secteur. Un pari réussi aujourd'hui qui a fait des émules dans toute la France.

L'agriculture urbaine prend son essor à Bruxelles et les initiatives se multiplient dans le "circuit court" alimentaire. Mais ce secteur naissant peine à trouver un modèle économique stable face aux difficultés liées à la production alimentaire en ville et à sa distribution.

L'alimentation bio continue son développement côté producteurs comme consommateurs en Belgique. C'est ce que confirme le bilan annuel de Biowallonie, structure dont le but est de booster le bio sur le territoire wallon.

Après deux années catastrophiques pour la production de fraises Wallones poncutée d'un sauvetage économique en début d'année, la Criée de Wépion lance ce vendredi sa saison 2018.

Une start-up installée dans le Lot-et-Garonne aide les agriculteurs à améliorer leurs rendements en plaçant sur leurs exploitations des abeilles solitaires qui ne produisent pas de miel, mais qui sont des championnes de la pollinisation des cultures, bien plus que les abeilles domestiques.

A Kaboul, Abdul Jalil Gulzar vante la fraîcheur et l'aération de son séchoir ancestral, servant à produire des raisin secs. Mais pour valoriser le premier produit agricole d'exportation de l'Afghanistan, les producteurs sont poussés vers des méthodes plus rationnelles, et certains exportateurs ont mis les grands moyens.

Des milliers d'agriculteurs américains ont porté plainte en 2017 contre le dicamba, un herbicide commercialisé par trois groupes dont Monsanto. Volatile, il ne reste pas toujours dans les champs sur lesquels il est épandu, s'éparpillant parfois sur les cultures alentours. Les autorités de l'Arkansas ont au début de l'été suspendu son utilisation pour les agriculteurs et s'apprête à rénouveler la mesure.

Alors que le cours du beurre continue à grimper, la France fait face à une pénurie dans les supermarchés. Les distributeurs refusent de renégocier les contrats passés avec les industriels en début d'année.