Tout sur Airbnb

Des milliers de réservations Airbnb rayées de la carte, Uber réduit à livrer des repas: entre législation très stricte et réticences des habitants, le Japon mène la vie dure aux géants de l'économie collaborative qui prospèrent ailleurs.

Dans une zone grise juridique au Japon, les plateformes de location de type Airbnb vont bénéficier à partir de mi-juin d'un cadre légal, mais diverses restrictions risquent d'obérer l'essor espéré du marché.

Tout le monde ou presque connait désormais Airbnb, cette plateforme de location de chambre, appartement ou autre maison. Une plateforme de plus en plus concurrencée par le secteur hôtelier qui riposte. Raison pour laquelle Airbnb s'attaque à son tour à ce marché, tout en visant une montée en gamme.

C'est le texte qui doit apporter un cadre légal aux plateformes collaboratives.... La loi De Croo rentre en vigueur ce mercredi. Enfin, théoriquement... Car pour l'instant, aucune plateforme n'a été agréée, à cause de retards administratifs.

Le flou règnait encore il y a quelques semaines.... Désormais, les séjours réservés via la plateforme Airbnb ont un cadre légal en Wallonie. Les "hôtes" doivent notamment respecter un certain nombre de conditions pour pouvoir mettre leur logement en location.

On l'apprenait en début de semaine, le secteur de l'économie collaborative devrai bientôt s'acquitter d'un précompte professionnel de 10%. Objectif pour le gouvernement fédéral : récolter 20 millions d'euros. Reste à savoir si tout le monde jouera le jeu et ça, ça n'est pas gagné.

Novartis rachète l'américain Selexys - Airbnb veut négocier avec 700 villes - Symantec reprend Lifelock

Airbnb développe de nouvelles activités. Après avoir concurrencé les hotels avec ses réservations de logements chez l'habitant, la société américaine étend son influence à d'autres activités du voyage: réservation de vols, réservation d'hébergements, activités culturelles ou sportives.

C'est la compagnie elle-même qui l'annonce, Ryanair veut devenir l'Amazon du voyage. Pour ce faire, elle va étendre ses activités en jouant les intermédiaires pour des hôtels et mêmes pour des particuliers qui louent des chambres, comme avec Airbnb.

Uber ou Airbnb, l'économie collaborative prend de l'ampleur et chaque pays adopte des mesures différentes. Une mosaïque que refuse la Commission européenne qui présente de nouvelles lignes directrices.