Tout sur Angola

Le nouveau président angolais, Joao Lourenço, a promisun "miracle économique" à son pays, riche en pétrole, mais ultra-dépendant des cours de l'or noir. Sa méthode : la diversification de l'économie. Et un objectif : développer la pêche.

Après 38 ans de règne sans partage, José Eduardo Dos Santos cède la place de président de l'Angola à son dauphin, Joao Lourenço, élu avec 61% des voix le mois dernier. Il lui laisse une économie en berne, à cause de la chute des cours du pétrole mais aussi du népotisme au sommet de l'Etat.

Le 23 août, les Angolais élisent leur nouveau président. Mais sauf énorme surprise, le vainqueur est déjà connu, il s'agira de Joao Lourenço, désigné comme successeur par Eduardo Dos Santos, au pouvoir depuis près de 40 ans.