Tout sur Annulations

La suspension pour 30 jours de tous les vols en provenance d'Europe vers les Etats-Unis, n'est évidemment pas une bonne nouvelle pour le secteur aérien. Chez nous, elle va encore alourdir l'impact du coronavirus sur les activités de Brussels Airport mais aussi de Brussels Airlines et du voyagiste TUI Belgium.

Les compagnies aériennes dans la tourmente. Elles pourraient perdre près de 113 milliards de dollars de revenus cette année. Première victime en Europe, la compagnie Flybe a mis fin à ses activités ce jeudi.

Mauvaise surprise pour beaucoup de vacanciers belges ce vendredi. Plus d'une centaine de vols a été annulée à Brussels Airport et ça pourrait bien n'être qu'un début. Aviapartner, l'un des opérateurs de bagages, qui travaille notamment pour Ryanair, est parti spontanément en grève hier soir. Les travailleurs réclament une meilleure prise en compte de leurs revendications.

Ryanair a décidé de supprimer 294 vols au départ ou vers la Belgique entre ce mardi et le 28 octobre, selon les données complètes publiées lundi soir par la compagnie low-cost irlandaise, dont le patron s'est excusé pour les désagréments occasionnés aux voyageurs.

Pas moins de 2.000 vols annulés jusqu'à la fin du mois d'octobre. C'est ce qu'a annoncé la compagnie low-cost Ryanair qui justifie la situation par des problèmes d'effectifs avec ses pilotes. Mais comment, au juste, en est-on arrivé là ?

Les annulations de vols s'enchaînent chez Ryanair - Des premières commandes fermes pour le Sonaca 200 - Novartis entre au capital de ThromboGenics