Tout sur argentine

Douze ans après avoir rompu avec le fond monétaire international, l'Argentine a de nouveau réclamé l'aide du FMI, matérialisé ce vendredi par un premier prêt de 15 milliards de dollars. Au total, c'est 50 milliards qui seront prêté aux Argentins. L'objectif est de renforcer les réserves en devises du pays, de stabiliser un marché des changes volatile, alors que le peso argentin a perdu de 35% de sa valeur depuis le début de l'année.

Après plus de 10 ans de conflit, l'Argentine a finalement voté le remboursement des fonds vautours. C'était une promesse de campagne de Mauricio Macri. Le pays peut donc revenir sur les marchés pour se financer.

A Buenos Aires, les maisons, écoles ou même églises décorées par des peintures murales se comptent par milliers. Les graffitis n'y sont pas seulement un moyen d'exposer l'art dans la rue, c'est aussi la meilleure arme contre le vandalisme et un moyen d'expression qui a pris de l'ampleur au fil du temps.

En Argentine le marché du vin est en perte de vitesse, malgré son irremplaçable Malbec. Pour le revitaliser, les producteurs développent de nouveaux produits basés sur une stratégie: produire du haut de gamme en plus petite quantité.

A Buenos Aires, on l'appelle poétiquement "l'hôpital pour statues"... Ce centre de restauration prend soin des sculptures et autres monuments de la ville quand ils sont détériorés par les intempéries ou les actes de vandalisme.