Tout sur attentats

2017 aura été une bonne année pour les assureurs. Selon la fédération du secteur, les encaissements ont progressé de 0,3% sur un an. Une croissance principalement due aux assurances non-vie dont les encaissements ont progressé d'1,7%.

Il aura fallu plus d'un an au secteur touristique pour relever la tête après la vague d'attentats qui a secoué la France. Un passage à vide pour les professionnels du secteur après les tragédies de Paris et de Nice notamment. Mais les chiffres de ce début d'année sont très encourageants...

772, c'est le nombre de personnes que la STIB va recruter cette année. La société bruxelloise de transport public compte engager 650 personnes et 122 agents de sécurité supplémentaires.

Un an après les attaques qui ont frappé Bruxelles, la Banque nationale de Belgique et le Bureau fédéral du Plan estiment l'impact économique à 0,2% du PIB. Un impact économique temporaire dont le secteur de l'horeca peine à se remettre.

Brussels Airlines a terminé l'année avec une hausse de 3,2% du nombre de passagers, un chiffre d'affaires stable et un bénéfice net de 15 millions d'euros. Mais les attentats du 22 mars ont coûté cher.

Le nombre de startups en 2016 a augmenté de 5% par rapport à l'année passée. Un bon résultat, compte tenu des difficultés économiques de cette année.

Alors que le tourisme tunisien paraît vivre un hiver sans fin, Mohamed Ben Cheikh croit en des jours meilleurs: "notre pays est riche en produits du terroir", plaide-t-il depuis les hauteurs de son domaine. Parmi ces atouts, le vin, culture "ancestrale" en plein renouveau.

Le nombre d'emplois déclarés dans l'Horeca a augmenté de 2,2% au cours des trois premiers mois de l'année, par rapport à la même période en 2015. Une bonne nouvelle qui s'explique surtout par la régularisation de certains travailleurs.

Terrorisme, inondations, mouvements sociaux... L'Ile-de-France n'a pas été épargnée ces derniers mois, avec pour corollaire une chute du nombre de touristes étrangers. Hôteliers, ville et région se mobilisent pour faire revenir les visiteurs étrangers.

Les entreprises de gardiennage ont vu leur chiffre d'affaires augmenter de 3,3% en 2015. La recette devrait croître encore davantage cette année, suite aux attentats de Bruxelles.