Tout sur Automobile

Sur ce chantier, un robot fabrique des tresses d'acier pour les armatures en béton. La société d'ingénierie suisse ABB, spécialisée dans la robotique, se lance dans l'automatisation du secteur de la construction.

Les marchés saluent l'optimisme de BMW. Le constructeur allemand a publié ses résulats il y a quelques jours. A présent, il affirme de fortes ambitions pour l'année en cours.

Au quatrième trimestre 2020, les ventes de voitures électriques et hybrides en Europe ont dépassé pour la première fois les ventes des voitures diesel. Les incitants fiscaux restent un facteur déterminant d'un passage à l'électrique. Ils ne sont guère nombreux en Belgique au regard d'autres pays européens.

Au quatrième trimestre 2020, les ventes de voitures électriques et hybrides en Europe ont dépassé pour la première fois les ventes des voitures diesel. Les incitants fiscaux restent un facteur déterminant d'un passage à l'électrique. Ils ne sont guère nombreux en Belgique au regard d'autres pays européens.

400 emplois vont être supprimés dans l'usine Bosch à Tirlemont. Près de la moitié du personnel. En cause, le manque de rentabilité face à la concurrence, Serbe notamment. L'usine compte se recentrer notamment sur ses activités de recherche en caoutchouc.

Bon démarrage en bourse pour Stellantis, issu du mariage des constructeurs PSA et Fiat Chrysler. Pour sa première journée de cotation à Paris et Milan, le titre a bondi de XX%, ce qui valorise le groupe à quelque 40 milliards d'euros. Stellantis, c'est 14 marques, 8 millions de véhicules vendus en 2019, soit environ 9% du marché automobile mondial.

Pendant le confinement, de nombreux concessionnaires ont cherché à acheminer les voitures vendues directement chez leurs clients. Et peuvent faire appel à des sociétés comme HiFlow qui proposent un service de chauffeur professionnels. Une aubaine alors que le marché de l'automobile est lui aussi en pleine digitalisation.

Journée décisive en vue de la grande fusion. Les actionnaires de Peugeot-Citroën valident l'union du groupe avec Fiat Chrysler. Et les actionnaires de Fiat Chrysler, quelques heures plus tard, ont, à leur tour, approuvé l'accord à une très large majorité.

Payer plus pendant les heures de pointes, payer moins durant les heures creuses. C'est le modèle de péage automobile envisagé par les autorités bruxelloises. Le montant serait multiplié par un facteur lié à la puissance du véhicule, plus un prélèvement en fonction des kilomètres parcourus.

Dans le cadre du dieselgate, le groupe automobile allemand a conclu un accord d'indemnisation de 2,2 milliards de dollars aux Etats-Unis. Il concerne les 250 000 véhicules répertoriés avec un moteur diesel truqué sur le sol américain. La trésorerie de Daimler se voit à nouveau impactée pour les prochaines années.

La marque suédoise ouvre son premier centre en Belgique, à Bruxelles. Elle entend devenir un acteur majeur de la vente des voitures électriques en cassant les codes établis dans la vente et la distribution du secteur automobile.

Dé-confiné depuis le 4 mai, le secteur technologique récupère rapidement. Alors que son taux d'activité moyen s'élevait à 56% début avril, il est désormais passé à 75%. Avec sans surprises, certains branches déjà beaucoup plus actives que d'autres.

L'industrie automobile belge est sous forte pression. A en croire les chiffres de l'assureur-crédit Atradius, le nombre d'arriérés de paiement a augmenté substantiellement ces derniers temps.

Le chiffre d'affaires des producteurs automobiles est en hausse en Belgique alors que la contraction des ventes se généralise dans le monde. Mais, si l'avenir est vu avec optimisme sous certains aspects dans notre pays, les équipementiers souffrent grandement dans un secteur à la croisée des chemins.