Tout sur banque

Les avocats fiscalistes reçoivent de plus en plus souvent la visite d'investisseurs en cryptomonnaies. En 2017, c'était la première vague des pionniers; aujourd'hui, c'est plus général. Et beaucoup de ces clients sont confrontés à des problèmes quand il s'agit de déposer leurs gains sur des comptes dans des banques classiques.

Kate, l'assistante numérique à commande vocale de KBC est construite sur une application d'intelligence artificielle brevetée. Et ce n'est pas la seule réalisation de l'équipe d'une centaine de personnes qui forme le pôle intelligence artificielle du bancassureur.

Belfius termine l'année sur un bénéfice net de 935 millions d'euros. C'est 400 millions de plus sur un an. Ce résultat permet au bancassureur d'offrir à son actionnaire, l'Etat belge, un dividende record.

Pour la première fois depuis cinq ans, les revenus d'ING Belgique repasse au-dessus de la barre des 3 milliards d'euros. Le niveau des dépôts est resté stable mais la banque a su profiter de la lente reprise économique de l'an dernier dans un contexte de taux bas.

Nubank, la banque en ligne brésilienne, a fait une belle rentrée en bourse à Wall Street ce jeudi 9 Décembre. Une IPO qui lui a permis de lever 2,8 milliards de dollars, de quoi envisager de nouveaux marchés.

Un petit groupe de clients mécontents vient livrer une caisse de pommes rongées au siège social d'Argenta. Tous se disent abandonnés et victimes de fraude sur Internet.

La vente de la branche irlandaise de KBC à Bank of Ireland pour environ 5 milliards d'euros a entraîné un impact négatif unique de 319 millions d'euros ce trimestre. En même temps, la banque reprend 260 millions d'euros de tampons corona précédemment créés. Cela compense et soutient le bénéfice, qui est meilleur que prévu.

La Commission européenne présente son paquet bancaire 2021. C'est la touche finale aux réformes décidées après la crise fianncière de 2008. Le texte précise la façon dont les banques doivent calculer leurs exigences de fonds propres mais la grande nouveauté, c'est la prise en compte du risque environnemental.

L'application de paiement écolo anversoise, Pay Bonsai, a levé 2,5 millions d'euros et est désormais disponible sur Google pay et bientôt sur Apple Pay.

5 euros par mois, ou 60 euros par an, voilà ce que coûteront au maximum les opérations bancaires papier de base dans les 3 prochaines années grâce à l'accord bancaire universel. De quoi garantir aux 10% de la population n'ayant pas accès à Internet, des personnes âgées et les plus vulnérables l'accès aux services bancaires de base.

Les banques en Belgique sont assez solides pour accompagner la reprise économique. C'est la principale conclusion du rapport de la Banque nationale sur la stabilité du système financier. Un système aidé par la politique monétaire dans le contexte exceptionnel de la pandémie.

33,5 milliards d'euros, l'octroi de crédits hypothécaires a baissé de 20% l'an dernier chez BNP Paribas Fortis. La banque relativise cette baisse. 2019 était une année exceptionnelle. 2020 est comparable à 2018. L'impact de la pandémie est donc limité.

A la Banque Nationale, Tom Dechaene surveille les banques. Des banques qui, pour la plupart, sont devenues des filiales de groupes étrangers. Pour le moment les transferts d'argent de ces filiales belges vers les maisons-mères ne sont pas excessifs. Une loi pose des limites. Mais cette loi est menacée au niveau européen.

L'UNIZO conseille aux indépendants de continuer à payer leurs factures, dans la mesure du possible. Cela pour éviter un effet de domino par lequel les entreprises se mettent mutuellement en danger. L'Union des PME et des indépendants flamands demande aussi aux pouvoirs publics de faire la même chose.