Tout sur Banque nationale

Le gouverneur de la Banque nationale annonce une reprise économique plus vigoureuse que prévu. 5,5% de croissance cette année. Après le plongeon de l'année dernière, c'est une très bonne nouvelle qui va commencer à se marquer surtout à partir de cet été.

Les banques en Belgique sont assez solides pour accompagner la reprise économique. C'est la principale conclusion du rapport de la Banque nationale sur la stabilité du système financier. Un système aidé par la politique monétaire dans le contexte exceptionnel de la pandémie.

La confiance des consommateurs belges s'est rarement autant améliorée qu'en mai. Et cela, grâce aux assouplissements des mesures et au rythme de la vaccination. Au niveau européen, la confiance des consommateurs a augmenté ce mois-ci pour atteindre des niveaux légèrement supérieurs à ceux d'avant-crise. C'est une bonne nouvelle pour l'économie, car une grande quantité d'épargne est prête à être dépensée.

La crise est plus longue que prévu, constate la Banque Nationale. Plus longue mais aussi moins profonde. L'économie belge montre malgré tout une belle résistance. L'épargne des Belges pourrait alimenter la reprise.

La banque nationale de Belgique mesure le recul du produit à intérieur brut à 6,7% cette année. Un recul trois fois supérieur à celui de la crise de 2008 mais moins grave que redouté. L'année nouvelle devrait marquer le retour d'une croissance progressive avec un PIB attendu en hausse de 3,5%.

La banque nationale de Belgique mesure le recul du produit à intérieur brut à 6,7% cette année. Un recul trois fois supérieur à celui de la crise de 2008 mais moins grave que redouté. L'année nouvelle devrait marquer le retour d'une croissance progressive avec un PIB attendu en hausse de 3,5%.

L'afflux de migrants stimule la croissance économique. C'est la conclusion de la Banque nationale après une enquête approfondie. L'immigration a eu un effet positif d'au moins 3,5% sur notre PIB en cinq ans. La migration est un thème politiquement sensible dans lequel le débat est plus souvent basé sur des sentiments que sur des faits. La Banque nationale fournit désormais un base objective et révèle également un certain nombre de points faibles de notre pays.

La Banque Nationale de Belgique et la BundesBank ont décidé de partager avec le grand public une sélection importante de leur collection d'oeuvres d'art contemporaines. Bâtie autour du thème du dialogue, cette exposition est à découvrir au siège de la BNB jusqu'au 15 septembre.

La Banque nationale de Belgique a décidé de fermer ses bureaux à Liège et Courtrai. Une mesure qui résulte de l'évolution de l'organisation du traitement des billets et de la consolidation du secteur bancaire.

On parle souvent de l'endettement des pouvoirs publics, qui a dépassé avec la crise les 100% du PIB. On parle moins de la dette des ménages. Pourtant, celle-ci aussi est en train de gonfler. Elle dépasse, selon les derniers chiffres de la Banque nationale, les 263 milliards d'euros. Un montant colossal, est-il pour autant inquiétant ?

Le gouverneur de la banque nationale le confirme officiellement, le handicap salarial de la Belgique a presque disparu. Il invite aussi le gouvernement à plus de discipline budgétaire.