Tout sur Baromètre des notaires

Après un début d'année pour le moins difficile, le secteur de l'immobilier a retrouvé des couleurs au 3e trimestre. Sur la période, l'activité a augmenté de 11,6% au niveau belge et les prix des maisons comme des appartements sont repartis nettement à la hausse. On n'est toutefois pas encore revenu, en terme d'activité depuis le début de l'année, au même niveau qu'en 2019.

Alors que la première moitié de l'année avait connu une croissance plutôt atone, le marché immobilier belge s'est plus que rattrapé en juillet, août et septembre. C'est le meilleur troisième trimestre depuis le lancement du baromètre des notaires il y a dix ans.