Tout sur Belfius

99% des entreprises belges sont des PME. La crise du Covid-19 met ce modèle en danger. D'après Belfius, de nombreuses petites et moyennes sociétés avaient, déjà avant le confinement, des problèmes de liquidité et de sous-capitalisation.

Belfius a engrangé un bénéfice de 461 millions d'euros en 2019. 3% de plus que l'année précédente. Faute d'introduction en Bourse, la banque publique a décidé de réduire son dividende pour l'Etat.

Belfius a annoncé avoir pris une importante participation minoritaire au capital de Cyclis, le spécialiste belge du leasing de vélos. Un investissement logique pour la banque d'état qui veut davantage s'engager en faveur de la mobilité durable. Et pour Cyclis, il s'agit d'une belle occasion d'accélérer son développement à l'international.

Les secteurs les plus actifs en Belgique en 2019 restent le secteur immobilier et les life sciences, qui regroupent évidemment les biotechs belges, mais aussi les sociétés actives dans la technologie médicale et les pharmaceutiques. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2020.

La situation financière des hôpitaux demeure préoccupante dans notre pays. L'an passé, un hôpital belge sur trois était déficitaire, c'est un peu mieux qu'un an plus tôt. Reste, que la situation est tendue et qu'il en faudrait peu pour que la sitaution se détériore dramatiquement, selon une étude de Belfius.

En Belgique, chaque jour en moyenne 170 personnes sont diagnostiquées avec un cancer. Et l'innovation se déploit dans la lutte contre la maladie. Le fonds Belfius Equities Cure mis au point par Candriam et distribué par Belfius vise justement à financer les entreprises innovantes dans les différents secteurs de l'oncologie.

Belfius Insurance veut s'inspirer du succès des GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) pour développer son métier d'assureur et les produits que l'entreprise propose, entre autres à ses clients.

Belfius prépare son entrée en Bourse. L'IPO est l'un des grands thèmes de la présentation des résultats du premier semestre. Le bancassureur a vu ses revenus grimper de 3,3% sur un an. Son bénéfice net a baissé de 7,2% à cause surtout des taxes bancaires. Avant impôts, le bénéfice est en hausse de 6,2%.

10 millions, c'est en euros le coût de la préparation de l'introduction en Bourse de Belfius. 10 millions d'euros pour organiser l'IPO de la banque publique belge, c'est une estimation du ministre des Finances en réponse à une question parlementaire.

L'emploi en recul dans les communes belges. Les administration communales employaient près de 220.500 équivalents temps plein l'an dernier. Selon Belfius, c'est presque 150 de moins qu'en 2012. Une légère baisse mais une première depuis la fusion des communes fin des années 70.