Tout sur Belfius

Malgré la pandémie de Covid-19, les pouvoirs locaux en Wallonie et à Bruxelles conservent une capacité de financement. Mieux, leur niveau d'endettement reste peu élevé, quelque 5% de l'ensemble de la dette publique belge. C'est ce qui ressort de l'étude des Finances locales de Belfius. Les gestionnaires locaux s'interrogent toutefois sur leur capacité à participer à la relance.

Le cabinet de conseil Sia Partners a passé au crible les offres digitales du marché belge des assurances. Et avec un score de 17,34 sur 20, c'est Belfius qui décroche la première place du classement.

Le plan européen de réduction de CO2 vise une baisse des émissions de 55% d'ici à 2030 par rapport aux niveaux de 1990. Un objectif qui, selon la Commission, aurait un impact limité sur la croissance européenne. Un objectif qui pourrait profiter surtout aux pays qui, comme la Belgique, sont importateurs d'énergie et moins aux pays qui devront réduire leurs productions de gaz ou de pétrole.

Lineas, anciennement - B-Logistics, est aujourd'hui le plus grand opérateur de fret ferroviaire privé d'Europe. Avec plus de 2100 employés, dont 1 600 dans notre pays. Mais avec la baisse d'activité due au Coronavirus, Lineas, doit renflouer ses caisses. Il lève aujourd'hui 60 millions pour rester sur les rails.

Belfius table sur un rebond de la croissance économique en 2021, un rebond qui va soutenir la croissance des bénéfices des entreprises. Selon la banque, 2021 sera donc une année positive pour le marché des actions. La banque pointe une série de secteurs prometteurs.

Les dépenses des hôpitaux décollent à cause du coronavirus et les recettes diminuent. La deuxième vague pèse encore plus lourd. Belfius estime que les établissements belges pourraient perdre jusqu'à 2 milliards d'euros cette année.

Belfius et KBC se hissent dans le top 4 mondial des meilleures expériences bancaires sur smartphone. Les deux banques 100% belges ont en effet décroché respectivement la deuxième et la quatrième place du classement établi par Sia Partners. Par ailleurs, on note également la très belle remontée d'Argenta qui se positionne à la 39ième place devant ING et BNP Paribas Fortis.

La crise du coronavirus n'épargne pas les finances des villes et communes. Selon Belfius, suite au confinement, les budget 2020 des pouvoirs locaux sont affectés tant par l'augmentation des dépenses que par la baisse des recettes.

2019 n'est toujours pas le bon moment pour une IPO chez Belfius. La volatilité est encore trop importante. Quant aux taux d'intérêts, il restent très faibles. L'annonce a été faite ce matin par le CEO lors de la présentation des résultats 2018.