Tout sur Belgique

La Commission européenne revoit nettement à la baisse ses prévisions de croissance pour la zone euro. 2,7% cette année contre 4% prévu quelques mois plus tôt. La croissance qui baisse et l'inflation qui bondit. La Commission annonce une hausse des prix de 6,1% cette année dans la zone euro.

Les travaux de la barrière anti-tempête de Nieuport avance grandement. Il s'agit d'un véritable défi technologique pour faire face aux tempêtes et à la montée des eaux. Une manière d'assurer la pérennité de l'arrière-pays portuaire belge.

ING a mené une enquête pour analyser le ressenti des belges face à l'inflation. Le constat est sans appel, plus de 4 belges sur 10 sont contraints de réduire leurs dépenses quotidiennes en matière d'alimentation, d'habillement et de loisirs. Face à la hausse des prix de l'énergie, ils sont même 51% à avoir réduit le chauffage de leur habitation.

Dans un premier temps, la Russie a peut-être sous-estimé la résistance ukrainienne, observe la ministre de la Défense mais Moscou n'a pas encore choisi d'utiliser tous les moyens militaires à sa disposition. Les conséquences de la guerre vont aussi se faire ressentir chez nous, prévient le Premier ministre qui en appelle à la solidarité nationale et européenne.

La KUL a lancé un nouveau programme de cours basé sur le leadership durable et la gestion durable. L'objectif est d'inciter les entreprises à faire des affaires en prenant davantage soin de l'environnement. Une session académique qui connaît déjà un réel engouement.

La Fédération des Entreprises de Belgique a présenté son dernier bilan de la situation économique en Belgique. Si le redressement économique s'est poursuivi en 2021, les entreprises sondées par la FEB se veulent prudentes pour 2022. Elles se disent exposées à une explosion de leurs coûts.

Ce vendredi, le conseil des ministres restreint s'est accordé sur les mesures d'aide pour les secteurs impactés par les dernières décisions sanitaires. Il s'agit d'un ensemble de 21 mesures. Parmi celles-ci, certaines concernent directement les entreprises et le secteur événementiel.

Le Comité de Concertation de ce vendredi a accouché de nouvelles mesures de restrictions pour endiguer les contaminations au coronavirus. Des mesures qui seront d'application dès ce samedi 27 novembre 2021. A commencer par la nouvelle fermeture des discothèques et des dancings.

La vente de la branche irlandaise de KBC à Bank of Ireland pour environ 5 milliards d'euros a entraîné un impact négatif unique de 319 millions d'euros ce trimestre. En même temps, la banque reprend 260 millions d'euros de tampons corona précédemment créés. Cela compense et soutient le bénéfice, qui est meilleur que prévu.

La question de la transmission des exploitations agricoles est devenue fondamentale en Wallonie. Année après année, le nombre d'exploitations continue de diminuer drastiquement et les jeunes peinent à se lancer dans un métier qui n'est guère valorisé.

Les syndicats de police ont mené une action en front commun aux entrées des aéroports de Zaventem et de Charleroi. Ils aspirent à une reconnaisance de leur travail et réclament une revalorisation salariale. Pour l'instant, leurs demandes restent lettre morte auprès du gouvernement.

Le Secrétaire d'état à la Relance et aux Investissements stratégiques, Thomas Dermine, a présenté un état des lieux du Plan de Relance en Belgique. Pour la première fois depuis les années 80, les investissements publics vont nettement repartir à la hausse. Le gouvernement fédéral s'est fixé un objectif d'investissement de 4% du PIB en 2030.

Une étude menée par l université de Liège et soutenue par la région wallone s'est intéressée à l'avis des managers sur le télétravail. Une pratique, évaluée à 17% avant la pandémie, qui s'est clairement généralisée et imposée durant la crise, pour atteindre 50%, créant un shift de paradigme dans le monde du travail.

La direction du groupe de logistique Kuehne Nagel a annoncé la fermeture de son site nivellois d'ici l'automne 2022. Une procédure de licenciement de 549 personnes a été lancée.

L'application de paiement écolo anversoise, Pay Bonsai, a levé 2,5 millions d'euros et est désormais disponible sur Google pay et bientôt sur Apple Pay.