Tout sur Bénéfice net

Sur l'année écoulée, le bénéfice net de KBC a reculé de 42% à 1,44 milliard d'euros. Un recul sévère que le groupe bancaire explique par la baisse des revenus d'intérêt et de commissions, et par la réduction de valeur sur crédits dans le contexte de la crise de la Covid-19.

Le bancassureur annonce un bénéfice net de 210 millions d'euros pour le deuxième trimestre 2020. KBC a été penalisé par sa projection sur une réduction de valeur sur crédits en base annuelle. Sans cela, les résultats du deuxième trimestre seraient équivalents à celui de 2019.

Comme de nombreux acteurs du secteur de la grande distribution, la crise a boosté l'activité du groupe Ahold Delhaize. La maison mère de Delhaize a pleinement profité des réserves faites par bon nombre de clients, qui redoutaient une pénurie de certains produits. Résultats des courses, le chiffre d'affaires a bondi de 15% au premier trimestre et le bénéfice net de près de 50% à 645 millions d'euros.

Telenet a atteint ses objectifs en 2019. Sur l'exercice écoulé, le groupe télécom a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 2%. Le bénéfice net en revanche est en baisse, de même que son flux de trésorerie. Une mauvaise nouvelle pour l'actionnaire puisque le groupe ne versera qu'un dividende de 1,87 euro par action, là où les analystes tablaient sur deux euros.