Tout sur Blokker

Quelques anciens travailleurs et travailleuses de Mega World devant le Parlement wallon. Depuis la faillite du repreneur de Blokker le 22 décembre, ils n'ont pas encore pu s'inscrire au chômage, ni toucher le chômage temporaire des trois premières semaines de décembre.

Le syndicat chrétien a déposé une plainte auprès du parquet d'Anvers contre Dirk Bron, le propriétaire de la chaîne de magasins Mega World qui a repris la chaîne Blokker. ACV, l'aile flamande de la CNE, soupçonne le Néerlandais d'avoir falsifié les comptes.

L'avenir s'assombrit à nouveau pour l'ancienne chaîne de magasins Blokker. Reprise en début d'année par Dirk Bron et rebaptisée Mega World, l'enseigne va demander à la justice la protection contre ses créanciers. La nouvelle a été annoncée ce lundi lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. Pour le personnel, c'est la stupéfaction.

Changement de propriétaire pour la chaîne de magasin Blokker en Belgique. Un changement qui s'accompagnera d'un changement de nom et de business model. Les points de ventes, dont aucun ne fermera, adopteront une formule discount sous le nom de Mega World.

Après des années de restructuration, un nouveau magasin Blokker fait son apparition à Louvain. Un espace plus petit dans le centre de la ville. C'est le concept urbain lancé par le nouveau patron face à des objectifs très ambitieux.

La famille Blokker a décidé de vendre les parts qu'elle possède dans ses magasins éponymes. La transaction irait de pair avec la fermeture de centaines de magasins et la suppression de près de 2.000 emplois.

EDF Luminus à la tête du plus grand parc éolien wallon - Blokker cède Intertoys à Alteri - Nouvelle amende record pour Qualcomm - La Belgique taxe trop les bas salaires

BSCA: plus de passagers ! - Telenet reprend SFR Belux - Grosses pertes pour Blokker - Aldi veut 2.500 magasins aux USA

La direction de Blokker a annoncé mardi son intention de fermer 69 magasins sur les 190 que compte l'enseigne en Belgique dans le cadre d'un plan visant à restaurer sa rentabilité, ce qui pourrait conduire à la suppression de 302 emplois sur près de 900.