Tout sur BoE

Le ministre britannique du Commerce et ses homologues de Suisse et du Liechtenstein signent un accord pour la poursuite des relations commerciales après le Brexit. Un accord pour le futur car le présent n'est pas brillant. L'office britannique des statistiques vient de publier des chiffres décevants pour le trimestre écoulé.

La Banque d'Angleterre augmente son taux d'intérêt directeur. Le comité de politique monétaire de l'institution s'est accordé pour faire passer le taux de 0,5 à 0,75%. C'est le second relèvement depuis la crise financière.

C'était attendu, la banque d'Angleterre a relevé son principal taux directeur ce jeudi. Celui-ci passe de 0,25% à 0,5%, son niveau d'avant Brexit donc. Le geste n'en est pas moins significatif, puisque c'est la première remontée de taux de l'institution depuis la crise financière.

La Banque d'Angleterre (BoE) a maintenu ce jeudi son principal taux directeur à 0,50% malgré la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne, mais la plupart des membres de son comité de politique monétaire s'attend à un assouplissement en août.

La Banque d'Angleterre s'apprête-t-elle à baisser ses taux cet été ? C'est en tout cas ce que suggère les propos de son gouverneur Mark Carney qui s'est exprimé une nouvelle fois ce jeudi pour répondre aux craintes suscitées par le Brexit.

La banque centrale américaine a décidé de laisser ses taux inchangés. Un choix dicté par les derniers chiffres de créations d'emplois. Un statu quo qui témoigne aussi d'une prudence à une semaine du référendum au Royaume-Uni.