Tout sur bolivars

Chaque jour les Vénézuéliens déboursent des millions de bolivars pour payer leurs fruits, le riz ou la farine de maïs mais la majeure partie d'entre eux sont sans-le-sou et peinent à boucler leur fin de mois.

Le Venezuela retire de la circulation ses plus grosses coupures: les billets de 100 bolivars. Selon le Président du pays, cette mesure fait suite à une enquête révélant que des milliards de bolivars en billets de 100 sont entre les mains de mafias internationales dirigées à partir de la Colombie.