Tout sur bonheur

Sept Belges sur 10 ne sont pas satisfaits de leurs revenus actuels. C'est ce qui ressort de l'enquête nationale du bonheur réalisée par l'Université de Gand et l'assureur-vie NN. Ceux dont le revenu est plus élevé sont certes davantage satisfaits, mais cette satisfaction tend à diminuer lorsque les revenus sont encore plus élevés.

L'estomac noué le dimanche soir à l'idée de recommencer une semaine de travail, une impression désagréable ressentie par un Belge sur quatre. C'est en tous cas le résultat d'un sondage mené pour le compte du groupe Agilitas. Et une fois arrivé au travail, plus de la moitié des Belges sondés se sentiraient mal, régulièrement.