Tout sur Bourse

TheraVet, biotech carolo spécialisée en santé animale, va entrer en Bourse. Une double cotation est prévue sur le marché des valeurs de croissance Euronext Growth, à Bruxelles et à Paris. L'objectif de la start-up est de lever entre 6 et 8 millions d'euros afin d'accélérer sa croissance.

Coinbase, la plateforme d'achat et de vente des cryptomonnaies a fait son entrée à la bourse de Wall Street. L'action n'a pas tardé à s'envoler et à atteindre des premiers sommets. Aujourd'hui, la capitalisation de Coinbase est évaluée à 86 milliards de dollars.

Des actions vendues à 14 euros qui montent à 14,7 euros pour leur première cotation. Le patron d'Ekopak est visiblement satisfait. L'entreprise vient de lever plus de 50 millions d'euros auprès d'investisseurs institutionnels. Parmi eux Alychlo, la société de Marc Coucke, qui détenait déjà 49%.

Après l'entrée en Bourse réussie de Sun Country Airlines, la compagnie à bas coût américaine Frontier prépare son entrée sur le Nasdaq. Frontier prévoit de vendre 30 millions d'actions à un prix compris entre 19 et 21 dollars. Le but est de lever plus de 600 millions de dollars, à l'heure où l'industrie se prépare à un rebond des voyages.

Le Google chinois, Baidu, a fait ce mardi ses premiers pas à la bourse de Hong Kong où il a levé 2,6 milliards d'euros. Le titre n'a cependant progressé que de 0,8%. Déjà coté sur le Nasdaq, Baidu développe également des technologies pour véhicules autonomes.

2020, année d'activité intense à la Bourse de Hong Kong. Selon les calculs du Financial Times, les investisseurs y ont échangé quatre fois plus d'actions qu'à la Bourse de Londres. Hong Kong a pris des allures de Nasdaq asiatique grâce aux introductions en Bourse des nouvelles entreprises technologiques chinoises.

Playboy est de retour en Bourse. La marque emblématique y revient en fusionnant avec Mountain Crest. Il s'agit d'une Spac, une sorte de coquille vide déjà cotée sur le Nasdaq et qui permet à Playboy de revenir sur les marchés sans s'embarrasser de toutes les procédures liées à une IPO traditionnelle.

Quelques manifestants devant le siège de Robinhood en Californie. Ils sont venus protester contre la décision de la plateforme de courtage en ligne de bloquer les achats de plusieurs actions, dont le titre GameStop qui s'était envolé la veille provoquant des pertes importantes pour certains grands fonds spéculant sur la baisse du titre.

L'arrêt des discussions autour du projet de rachat de Carrefour par le canadien Couche-tard ne marque pas pour autant la fin des possibilités d'alliance du groupe français avec d'autres enseignes alimentaires. Le marché tendant à se consolider selon le spécialiste du retail Pierre- Alexandre Billiet, CEO de Gondola.

Le nombre d'introductions en bourse a fortement augmenté par rapport à 2019. C'est ce que révèle le dernier rapport de Baker McKenzie. En Belgique, 4 sociétés belges ont ainsi débarqué sur les marchés financiers. Une tendance qui devrait se confirmer en 2021.

Belfius table sur un rebond de la croissance économique en 2021, un rebond qui va soutenir la croissance des bénéfices des entreprises. Selon la banque, 2021 sera donc une année positive pour le marché des actions. La banque pointe une série de secteurs prometteurs.

L'investisseur en immobilier social Inclusio a fait ses entrée à la Bourse de Bruxelles. La Société lève 60 millions d'euros. De l'argent qui servira principalement à réduire ses dettes. Et avec lequel Inclusio souhaite investir davantage dans l'immobilier social. Il s'avère que ce segment de marché est en plein essor.

Un mois de novembre excellentissime pour les actionnaires. Le Bel 20 a terminé sur un gain de plus de 20% et ce n'est pas une exception. Les indices boursiers européens ont même surclassé le S&P500. Novembre est entré dans l'Histoire comme le mois des vaccins.

Le géant de l'agroalimentaire et des cosmétiques a annoncé la fusion juridique de ses deux entités situées actuellement à Londres et à Rotterdam

En s'offrant Borsa Italia, Euronext renforce sa position sur le marché européen. L'opérateur boursier entend ainsi jouer sur les volumes pour gagner des parts de marché, et, cerise sur le gateau, accéder aux sacro-saintes négociations des dettes souveraines.

Cette question technique préoccupe la presse des Pays-Bas. C'est le Financieele Dagblad qui remarque une caractéristique d'Optiq, la nouvelle plateforme de trading d'Euronext mise en servie il y a deux ans. Via un flux public les informations circulent à une certaine vitesse. Mais un flux privé permet à certains investisseurs de recevoir les informations quelques fractions de seconde plus tôt.

Airbnb refuse l'offre de l'investisseur Bill Ackman. Celui-ci veut acheter la plateforme technolgique avec son SPAC, un fond coté conçu pour des acquisitions et des mises en Bourse rapides. Le SPAC, une technique très en vogue depuis le début de l'année.