Tout sur bourses

La Turquie, plongée dans une crise monétaire qui inquiète le monde, a annoncé lundi une série de mesures pour soutenir la livre qui s'effondre sur fond de tensions avec les Etats-Unis et de défiance envers la politique économique du président Recep Tayyip Erdogan.

Après le vote du Brexit, la victoire de Donald Trump, le référendum italien et la présidentielle autrichienne, les marchés nous montrent qu'ils se sont finalement bien adaptés à ces issues inattendues. Reste que d'autres échéances pourraient bien apporter une prime de risques politique supplémentaire sur les actifs européens. Alors, à quoi faut-il s'attendre pour 2017 ?

A l'heure où l'on se prépare à placer son argent en Bourse pour l'année nouvelle, il est légitime de se demander vers quelles actions s'orienter. Lesquelles méritent que l'on s'y intéresse ? Que pouvons-nous attendre aussi de cette nouvelle année boursière ?

ICE, LSE & Deutsche Börse - Barclays double sa perte nette - Gameloft: Vivendi fait monter la pression

Les marchés boursiers ont été rattrapés jeudi par la déprime des prix du pétrole, associée à la chute des valeurs automobiles, notamment Renault, laminé après la révélation de perquisitions dans ses locaux.

Alors que les Bourses continentales chinoises ont continué de chuter ce lundi, les décisions prises par Pékin pour juguler la situation suscitent de plus en plus de méfiance de la part des investisseurs, à l'intérieur mais aussi à l'extérieur du pays.

Les Bourses chinoises suspendues une nouvelle fois ce jeudi. Les marchés de Shangai et de Shenzen se sont effondrés de plus de 7% déclenchant le mécanisme de disjoncteur automatique.