Tout sur Brussels Airport

312.556 passagers ont transité par Brussels Airport au mois d'octobre. C'est à peine 13% de la fréquentation habituelle. Des chiffres qui contrastent avec ceux de l'activité cargo et fret de l'aéroport. En effet, le fret aérien continue de croître avec une augmentation de 17% des volumes transportés. Et pour ce qui est du segment full cargo, les volumes ont plus que doublé par rapport à la même période en 2019.

Ce centre de dépistage n'est pas un passage obligatoire. Les voyageurs revenant d'une zone rouge, s'ils le souhaitent, peuvent s'y faire tester. Gratuitement pour les Belges. Le remboursement se fait directement entre l'INAMI et le laboratoire.

Effectuer un test Covid-19 sera bientôt possible à Brussels Airport. En effet, un laboratoire mobile y sera installé début septembre. Il permettra aux passagers revenant d'une zone rouge d'être testés dès leur arrivée à l'aéroport. Les passagers en partance pourront également y avoir recours. Dans le cas d'un test rapide, les résultats seront disponibles dans un délai de 3 heures.

Accord conclu en Lufthansa et le gouvernement fédéral. Le groupe allemand investit 170 millions d'euros dans Brussels Airlines et le fédéral prête 290 millions sur six ans pour le fonctionnement et l'ancrage de la compagnie en Belgique.

Contrairement aux syndicats chrétien et libéral, la FGTB veut laisser à Alyzia le temps de s'installer à l'aéroport. Le syndicat socialiste se dit prêt à défendre de meilleures conditions de travail le moment venu. Mais les premiers échos d'anciens travailleurs de Swissport recrutés par Alyzia ne sont pas si négatifs.