Tout sur Bruxelles

Dans ce bar bruxellois, tout est prêt ou presque pour accueillir les clients, la semaine prochaine si le gouvernement le permet. Ici, on espère que les visiteurs seront au rendez-vous malgré les règles sanitaires. C'est dans ce contexte qu'AB InBev lance sa nouvelle application. Grâce à un code QR elle permet de commander et de payer sans recourir à un membre du personnel.

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles a connu une nouvelle hausse de fréquentation de 4%. La crise du coronavirus affectera peu son deploiement et son extension dans la capitale. Les investissements initialement prévus seront maintenus dans les prochains mois.

Malgré une baisse des investissements étrangers de 4%, la Belgique conserve sa cinquième place dans le baromètre européen sur l'attractivité établi par le cabinet EY pour l'année 2019. La Wallonie et Bruxelles ont connu de belles évolutions.

La réouverture des bars et des cafés en juin, certains tenanciers s'y préparent. Et même si le gouvernement fédéral n'a encore rien n'est confirmé, la Ville de Bruxelles a déjà reçu plus de 200 demandes d'extensions de terrasses.

Habituellement très visités, les centres-villes historiques de Belgique comme ceux de Bruxelles ou de Bruges, sont désormais déserts. Mesures de confinement oblige, le tourisme est au point mort. Une situation catastrophique pour les professionnels du secteur.

Le Royaume-Uni aborde une semaine historique. Ce vendredi 31 janvier, il sera le premier pays à quitter l'Union européenne. Mais tout reste à faire puisque Londres et Bruxelles doivent encore s'accorder sur les modalités de leur future relation, notamment en matière de commerce et de sécurité.

2019 aura été une très bonne année pour la Bourse de Bruxelles. Mais les investisseurs ne se sont pas précipités pour profiter de la tendance. Le président d'Euronext Bruxelles formule une et une seule proposition à l'attention du futur gouvernement fédéral.

Le train de nuit de la compagnie ferrovière autrichienne est parti de Vienne pour rejoindre Bruxelles. Deux fois par semaine, il fera l'aller-retour entre les deux capitales. Il s'agit d'abord d'une phase expérimentale d'une année.

Villo, le service de partage de vélos de la région de Bruxelles-Capitale, passe à l'électrique. Quelque 1800 eVillo, comme on les appellent, viennent d'être déployés ce vendredi par la société JCDecaux. Des vélos hybrides qui deviennent électriques grâce à l'ajout d'une batterie portative et personnelle.

Inauguration ce mercredi à Bruxelles du nouveau centre d'innovation de Solvay dédié aux composites thermoplastiques. Des matériaux qui ouvrent de nouveaux horizon dans les secteurs automobile, énergétique ou aéronautique. L'occasion pour Solvay et les sociétés aérospatiales belges de signer un accord de partenariat avec Lockheed Martin.

Initialement gratuit, le festival bruxellois a, au fil des ans, changé son modèle économique, mais la rentabilité n'est toujours pas au rendez-vous. Même s'il ne boxe pas dans la même catégorie, difficile d'attirer de grosses têtes d'affiche quand le Pukkelpop réunit au même moment autant de festivaliers en un soir que le BSF sur cinq jours.

La nouvelle affole l'association des navetteurs. Des trains qui traversent Bruxelles seront supprimés en automne. Une suppression provisoire. Le temps pour Infrabel, le gestionnaire du réseau, de mener des travaux le long des voies.

Début d'année sur les chapeaux de roue pour le marché des bureaux à Bruxelles. Selon les chiffres de l'agent immobilier Jones Lang LaSalle, tous les records ont été battus depuis le mois de janvier dernier, tant en terme d'occupation que de loyers ou encore d'investissements.

Après avoir présenté son accord gouvernemental hier, Rudi Vervoort a dévoilé le casting de l'exécutif qu'il va à nouveau présider. La plupart des noms étaient attendus. Une surprise néanmoins, la jeune socialiste Nawal Ben Hamou, désignée Secrétaire d'Etat à l'Egalité des Chances. Du côté des entreprises, les premières réactions à l'accord de gouvernement apparaissent.

Test-Achat passe à l'attaque dans le dossier Ryanair. La compagnie est citée en justice par l'organisation de défenses des consommateurs. Via une action collective, Test-Achats réclame à la compagnie 16 millions d'euros pour indemniser les quelques 40.000 passagers qui ont vu leur vol annulé l'an dernier en raison des grèves du personnel de la compagnie low-cost.