Tout sur budget

Cela fait des mois que les travailleurs peuvent échanger leur voiture de société contre un budget mobilité ou contre du cash. Ces deux options séduisent mais à un rythme très lent.

Après trois semaines de difficiles négociations, les Etats membres et le Parlement européen sont parvenus lundi soir à un accord sur un budget de 168,7 milliards d'euros pour l'année 2020. Un accord salué par la Commission européenne qui voit d'un bon oeil les financements supplémentaires aloués pour le climat, la numérisation et les jeunes.

Le gouvernement wallon a entamé ce lundi son premier conclave budgétaire. Sur la table des discussions: un ajustement purement technique pour 2019 et surtout un budget initial 2020 qui devrait s'afficher en déficit de quelque 400 millions d'euros.

C'est quelques minutes avant minuit que les ministres des Finances de la zone euro se sont accordés sur les grandes lignes du BICC, l'instrument budgétaire de la zone euro.

Le déficit de la Sécurité sociale se creuse davantage que prévu et devrait dépasser cette année les trois milliards d'euros. Les trois grands syndicats du pays réclament la contribution de tous les revenus via une cotisation sociale généralisée.

Suspendre la réforme de l'impôt des sociétés, c'est ce qu'entend proposer le sp.a dans un projet de loi. Pour les socialistes flamands, continuer à réduire le taux cet impôt jusqu'à 25% ne fera qu'encore aggraver la situation budgetaire. De quoi faire bondir les fédérations patronales.

Rachat d'obligations publiques et privées pour 20 milliards d'euros par mois aussi longtemps que nécessaire. Nouvelle vague de prêts géants aux banques à des conditions préférentielles. Des banques qui devront pays plus la BCE si elles veulent faire dormir leur argent dans ses caisses.

Le parc des voitures de société évolue en Belgique, mais très lentement. 87,7% des véhicules d'entreprise roulent au diesel, à peine plus de 10% à l'essence. Quant aux autres types de carburants, il restent marginaux. Le budget mobilité va-t-il changer la donne ?

Dans 4 mois, vous irez voter pour élire vos parlementaires. 13 partis sont en lice, ce n'est pas rien. Alors, pour vous aider à faire votre choix, une loi de 2014 prévoit que le Bureau fédéral du Plan chiffre l'impact économique qu'auront les priorités de chacun de ces partis. Les résultats de l'étude seront présentés fin avril.

Réunis ce lundi jusque tard dans la nuit, les ministres des Finances de la zone euro ont pressé la coalition populiste au pouvoir en Italie de revenir sur son projet de budget. Un projet largement en dehors des clous européens, et rejetté il y a deux semaines par la Commission européenne.

Le chancelier de l'échiquier sort du 11 Downing Street avec la malette rouge du budget. Un budget qui autorise certaines largesses, malgré une provision renforcée pour la préparation du Brexit.

Sans surprise, la Commission européenne a durci ce mardi son bras de fer avec la coalition populiste au pouvoir en Italie. L'exécutif européen a en effet rejeté le projet de budget 2019, une première dans l'histoire de l'Union européenne.

Voici les principaux auteurs du pacte national pour les investissements stratégiques. Ils ont rédigé des recommandations à l'attention du gouvernement. Une stratégie d'investissements à long terme pour relancer la croissance du pays. Une programme de 150 milliards d'euros environ à l'horizon 2030, à financer ensemble par le privé et le public.

Le gouvernement devra trouver 2,6 milliards d'euros pour atteindre son objectif budgétaire en 2019. L'exécutif vise un déficit de 0,56% du PIB mais le comité de monitoring prévoit plus: 1,13% de déficit structurel l'an prochain.