Tout sur Bureau du Plan

Une fois n'est pas coutume, la croissance économique belge est revue à la hausse pas à la baisse. Pourquoi ? Parce que l'économie a finalement mieux tourné que prévu durant la seconde moitié de 2019. Le Bureau du Plan applique un effet d'élan à l'année 2020.

Dans 4 mois, vous irez voter pour élire vos parlementaires. 13 partis sont en lice, ce n'est pas rien. Alors, pour vous aider à faire votre choix, une loi de 2014 prévoit que le Bureau fédéral du Plan chiffre l'impact économique qu'auront les priorités de chacun de ces partis. Les résultats de l'étude seront présentés fin avril.

Quelque 322.000 emplois nets auront été créés en Belgique entre 2016 et 2022. C'est ce qui ressort des perspectives économiques régionales 2017-2022, publiées par le Bureau fédéral du Plan et les trois instituts régionaux de statistiques (Iweps, SVR et IBSA).

Le déficit public de l'Etat belge devrait passer de 2,6% du PIB en 2016 à 1,9% de PIB en 2017 et en 2018, avant de remonter par la suite, selon les perspectives économiques à moyen terme du Bureau fédéral du Plan présentées mardi. Pour atteindre l'équilibre, le gouvernement devra prendre des mesures additionnelles, selon l'institution.

Les prix remontent en Belgique, c'est ce que laissent penser les dernières prévisions du Bureau du Plan. L'inflation devrait rebondir à 2% cette année, avec des risques pour la compétitivité.