Tout sur bus

Bus et cars classés comme services essentiels sont pourtant, pour la plupart, immobilisés. Les entreprises demandent l'aide de l'Etat et des Régions.

C'est une première en Belgique, les transports en commun flamands vont mettre en service en septembre un nouveau moyen de transport: le "tram-bus". D'une capacité équivalente à un tram, avec la flexibilté d'un bus, ces nouveaux engins vont relier le Heizel à Brussels Airport.

La société allemande FlixBus, spécialisée dans les trajets intereuropéens, se lance dans le transport domestique en Belgique. Elle profite ainsi de la législation réglementant le cabotage.

Depuis le 1er octobre à Kigali, les passagers des bus n'ont plus besoin de liquide pour payer leur voyage : la capitale du Rwanda a généralisé un système de paiement par carte, mis en place il y a deux ans dans les transports publics. " Tap & Go " permet d'éviter les fraudes et de faciliter la collecte de revenus. Une première étape vers la démonétisation des transactions dans le pays.

Voici les Free Shopping Bus. Trois petits bus électriques qui relient gratuitement plusieurs quartiers comerçants de Bruxelles. La Région les autorise pour neuf mois, une exception avant l'exploitation de la ligne par la STIB.

Devenir les développeurs numériques de demain, c'est le rêve d'enfants malgaches qui apprennent à coder. Pour les animateurs bénévoles qui leur donnent des cours gratuits à bord d'un bus aménagé, "ne pas savoir coder sera l'illettrisme de demain."

La Stib a présenté son rapport d'activité pour l'année 2014. Les usagers ont été plus nombreux à lui faire confiance. La société s'apprête à réaliser des investissements importants.