Tout sur CGSLB

Les négociations bloquent toujours autour de la norme salariale fixant les augmentations de salaires à 0,4% pour les deux prochaines années. Les syndicats réclament une norme indicative, adaptable en fonction des secteurs..

Les syndicats refusent de prendre part aux négociations de l'accord interprofessionnel 2021-2022 si la marge salariale reste fixée à 0,4%. Sans geste des organisations patronales, les syndicats demandent dès-lors au gouvernement fédéral de prendre l'initiative pour dépasser cette marge qui enferme les salaires dans un carcan, selon eux.

La CSC obtient 57,5% des sièges dans les CPPT et 55,7% dans les conseils d'entreprises. Le syndicat chrétien reste globalement numéro un en Belgique. La FGTB reste la deuxième force syndicale du pays avec 33,25% des sièges dans les CPPT et 33,4% dans les conseils d'entreprises. Quant au syndicat libéral, il frôle les 10% de représentation dans les CPPT et dans les CE.

Les élections sociales ont débuté. Pendant deux semaines, les travailleurs peuvent élire leurs représentants au conseils d'entreprises et aux CPPT. Le coronavirus a chamboulé l'agenda du scrutin et les priorités des organisations syndicales.

Pour la FEB, le puzzle gouvernemental ne sera pas facile à assembler mais le contexte international et européen incite à l'urgence. Côté syndical, peu de réactions, l'heure est encore à l'analyse.