Tout sur chauffeur

Le confinement et le télétravail avaient fait plonger l'activité de transport de personnes. Uber Eats avait en partie compensé cette perte. Les réservations de voitures ont enfin repris de l'élan au second trimestre, mais le recrutement de chauffeurs n'a pas suivi. En Bourse, les investisseurs ont sanctionné l'action.

Pendant le confinement, de nombreux concessionnaires ont cherché à acheminer les voitures vendues directement chez leurs clients. Et peuvent faire appel à des sociétés comme HiFlow qui proposent un service de chauffeur professionnels. Une aubaine alors que le marché de l'automobile est lui aussi en pleine digitalisation.

Le Fonds Social Transport et Logistique lance une formation de chauffeur pour les moins-valides. Une adaptation spectaculaire de l'habitacle permet à ceux-ci de se lancer sur les routes. Des subsides sont octroyés aux futurs employeurs pour ainsi effacer les barrières liées à l'handicap.

Scandale dans le secteur du transport. Une vaste fraude au tachygraphe a été mise à jour aux Pays-Bas et en Belgique. Le parquet fédéral, de même que la police mènent l'enquête, mais la fraude pourrait avoir une ampleur eropéenne. De quoi permettre à de nombreuses sociétés de faire du profit au détriment des conditions de travail de leur chauffeurs.

La Commission européenne a présenté ce mercredi des propositions pour le transport routier. Un texte très attendu dans le secteur. En toile de fond, le cas des chauffeurs venus pour la plupart des pays de l'Est et accusés de concurrence déloyale chez nous.